Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE RISQUE DE L’INDIFFERENCE

« Il y avait un homme riche »

« Et un pauvre nommé Lazare »

Le riche  n’était pas méchant.

Il n’avait rien fait de mal..


Mais qu’avait-il fait de bien ?

Lazare,  le pauvre se tenait à sa porte, sans rien dire.

Le riche était trop accaparé par ses  occupations :

Ses repas, ses fêtes, ses biens..

Il ne voyait pas le pauvre Lazare.

Ses yeux regardaient ailleurs, ses oreilles n’entendaient pas.


Des richesses, pas forcement  d’argent ou de biens  risquent de nous fermer sur nous mêmes..

Les richesses, c’est tout ce qui m’accapare et ferme mon cœur.

C’est ce qui m’empêche de faire attention aux autres.

De répondre à des appels, de venir au devant d’attentes.

Au lieu de partager mon pain, mon amitié, mon temps, mes compétences..

 

« Ouvre mes yeux Seigneur, le pauvre à faim devant ma maison » dit le cantique.

Ouvre mes mains.

Que mon coeur soit pas sourd.

 

                                   Père Dominique Sentucq 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article