Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Commentaire d’Évangile - Rameaux B 28 mars 2021

Dimanche des Rameaux et de la Passion, année B(28 mars 2021). Commentaire de l’évangile de Marc 14,1-15,47. De nombreuses personnes ont assisté à la condamnation et la crucifixion de Jésus. Et nous, aujourd’hui, sommes-nous seulement spectateurs, “regardant de loin”?

En ce matin du vendredi avant la Pâque où Jésus était crucifié, nombreux étaient ceux qui assistaient en spectateurs : amis impuissants, simples badauds, passants, étrangers, s’apitoyant peut-être momentanément sur le sort des condamnés…

En communion avec le Crucifié

Jésus est l’acteur principal de la Passion. Nous ne pouvons pas le “regarder de loin”, parce qu’il est en solidarité profonde avec nous. “Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures” (1 Co 15, 3). “Ce sont nos souffrances qu’il a portées” (Isaïe 53, 4).
Jésus souffrant sa Passion représente tous ceux qui, dans notre humanité, sont “crucifiés” d’une manière ou d’une autre par le péché, l’épreuve, la maladie, la faiblesse, la brutalité, la solitude et l’injustice. Tous ceux qui ont été victimes de trahison, d’abandon, de calomnie ou de jugement inique, de torture physique ou morale, peuvent se reconnaître en lui. “Avec le Christ, je suis un crucifié”, écrit encore Paul (Galates 2, 19).
Le Christ est proche sur nos “chemins de croix”. Les luttes que nous avons à mener nous aussi sont à l’image de son combat contre le mal et le péché…

Dans sa Passion qui continue

Quant aux autres acteurs du drame, il nous est également difficile de les “regarder de loin”, comme si nous n’avions rien de commun avec eux.
Judas nous rappelle nos trahisons de l’amitié, de l’amour, de la parole donnée…
Pierre nous renvoie à nos reniements et à nos abandons de la foi, alors que nous nous targuons volontiers de tenir bon et d’être meilleurs que les autres…
Les disciples endormis puis en fuite ne sont-ils pas le reflet de nos assoupissements et de nos manques de courage quand il s’agit de témoigner ?…
Pilate n’évoque-t-il pas nos propres lâchetés devant Dieu et devant les hommes quand nos intérêts personnels passent avant la justice et la vérité ?…
Par contre, d’autres acteurs de la Passion ont éclairé “l’Heure des ténèbres” de leur courage et de leur foi : Simon de Cyrène, qui a porté la croix aux côtés du Seigneur, incarne nos accompagnements fraternels de ceux qui souffrent ou sont exclus.
Nous rejoignons le centurion romain qui a rendu hommage au Crucifié, lorsque nous témoignons.
La Passion du Christ se poursuit encore aujourd’hui sous nos yeux. Quel rôle y jouons-nous ?

Joseph Proux - Signes d’Aujourd’hui

1ère Lecture: Isaïe 50,4-7

La première lecture de ce dimanche des Rameaux et de la Passion, année B (28 mars 2021) est tirée du Livre d’Isaïe. Où Jésus a-t-il trouvé les orientations pour sa mission qui le mènera jusque dans sa Passion? La mission du Serviteur de Dieu selon Isaïe a pu le guider.

Le récit de la Passion rapporte les moqueries des spectateurs qui voyaient Jésus crucifié et le défiaient de descendre de la croix, pour manifester sa puissance. Ils attendaient, en effet, un Messie guerrier et conquérant.
Mais Jésus avait compris sa mission d’une autre façon, celle qu’annonçaient ces pages du prophète Isaïe, qui sont proclamées dans la première lecture le dimanche des Rameaux et le Vendredi saint, à savoir les révélations du Serviteur de Dieu. C’est une véritable charte de la non-violence : le Serviteur refuse de rendre les coups, il ne se dérobe pas.

Mais quelle confiance il lui faut, pour tenir ! Il l’exprime en proclamant : “Je sais que je ne serai pas confondu”, et le Vendredi saint, comme en écho, le prophète annoncera: “À cause de ses souffrances, il verra la lumière”.

Signes d’Aujourd’hui

2e Lecture: Philippiens 2,6-11

L’itinéraire du Serviteur de Dieu, suivi par Jésus, l’a conduit par des abaissements jusqu’au relèvement de la résurrection. cette lettre de Paul aux philippiens est lu le Dimanche des Rameaux et de la Passion, année B (28 mars 2021).

Qui s’abaisse sera élevé”, disait le Christ (Matthieu 23,12, etc.). Après la Passion et la Résurrection, les Apôtres, et en particulier saint Paul, se sont rendu compte à quel point Jésus réalisait lui-même cette parole par le mystère de sa mort et de sa résurrection, abaissement et relèvement.

On ne peut imaginer plus grand abaissement, puisque, étant de condition divine, Jésus a accepté d’être écrasé par la plus grande forme de déchéance mise au point par les hommes de cette époque, le supplice de la croix. Or les apôtres ont été témoins du plus grand relèvement qu’on puisse imaginer pour un homme : se relever d’entre les morts et entrer dans la lumière et la gloire de Dieu. Jésus retrouvait ainsi sa patrie céleste, mais pour y entraîner l’humanité.

Signes d’Aujourd’hui

Évangile : Jean 12,20-33

Comment la vie peut-elle surgir de la mort ? Jésus nous donne la réponse, à partir d’observations élémentaires. Découvrez l’évangile de ce 5e dimanche de carême, année B - 21 mars 2021.

La parole sur le grain tombé en terre vient éclairer tant de situations humaines dont nous faisons tous l’expérience : nous nous sentons faits pour vivre pleinement, sans restriction, et pour profiter de l’existence ; comment admettre alors que des souffrances, des épreuves, des échecs et des contraintes viennent réduire et mutiler en nous le dynamisme de la vie ?
Or Jésus n’a pas supprimé les souffrances et la mort, au contraire il les a assumées jusqu’au bout.
Mais il les a dépassées. Sur ce sujet, il nous instruit à la fois par son comportement et par son enseignement, dont les évangiles de ces dimanches nous proposent les pages les plus instructives.

Par l’exemple du grain de blé tombé en terre, il révèle que l’épreuve et l’échec n’ont pas le dernier mot, qu’avec lui nous pouvons en faire un passage vers un mieux-être et que les forces de vie l’emportent sur la mort. Ces forces de vie, c’est le souffle de Dieu, et, dans l’homme, le don de l’Esprit de Dieu. La voix du Père qui retentit, “Je le glorifierai”, révèle que le Père veille sur son Fils, mais aussi sur ceux qui suivent son Fils.

Signes d’Aujourd’hui

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article