Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« PARABOLE DU SEMEUR »

On commence aujourd’hui la lecture intégrale du « Discours en paraboles »qui se poursuivra durant trois semaines. Les paroles humaines restent souvent vaines et inconsistantes, n'engagent pas toujours celui qui les prononce, ne résistent guère à l'épreuve du temps, même quand elles ne sont pas mensongères. Enfin, du dire au faire la distance est grande, voire infranchissable.IL en va autrement de la parole de Dieu : elle révèle et agit, elle est vérité et efficacité. C'est également l'enseignement fondamental de la parabole du semeur, la première de celles que rapporte saint Mathieu. Elle met l’Église et les chrétiens face à leur responsabilité à l’égard de la parole de Dieu comparée à une semence de qualité sans pareille, jetée abondamment en terre.

 

En effet, la croissance et la venue à maturité de cette graine merveilleuse dépendent de la valeur du sol qui la reçoit, c’est-à-dire de la manière dont chacun accueille et met en pratique la parole semée en lui. Cela exige un sérieux travail préalable de défrichage, et une vigilance constante pour ne pas la laisser enlever par la « Mauvaise », ni étouffer par de nombreuses herbes parasites. Dieu, le divin Seigneur, respecte en effet la liberté de ses créatures et veut les associer aux résultats de ses semailles.IL répand le bon grain à profusion, car aucune portion de son domaine ne doit être abandonnée comme définitivement impropre aux semailles, et laissée en friche. A chacune, il donne inlassablement sa chance, ou plutôt sa grâce. Patient, il laisse le temps au temps. Confiant, il espère jusqu'au dernier jour que les terres les plus arides, les cœurs de pierre, finiront par s'ouvrir à sa parole. Tous ceux qui, à un titre ou à un autre, travaillent à l’avènement du Royaume doivent agir de même.

 

Ainsi,c'est, comme dit saint Paul, le temps d'un laborieux enfantement pour l'homme et la création entière. Mais le jour vient où leur gloire se révélera avec le Christ ressuscité.Cette certitude fait apprécier à leur juste valeur «  les souffrances du temps présent ».

Abbe Gilles Beranger MABOUNDA

EDITO DU 15EME DIM ORD A

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article