Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UN NOUVEAU SOUFFLE POUR NOTRE EGLISE

Pentecôte.

Comme autrefois pour les disciples, aujourd’hui s’accomplit la promesse.

L’Esprit nous est donné en plénitude. Il est celui qui renouvelle toute chose et nous comble de ses dons.

Laissons l’Esprit de force saisir nos cœurs et faire de nous des témoins actifs de sa Résurrection. Plus que jamais, en ces temps que nous vivons, nous en avons besoin.

En ce jour où nous retrouvons en présence réelle ( mais pas tous encore !), nous mesurons que notre Église est un corps charnel dont chacun de nous est un membre qui compte.

« Si un membre souffre, tout le corps souffre » dira St Paul.

L’Esprit saint vient nous « déconfiner », comme les apôtres et les femmes l’ont été en leur temps. Mais nous ne nous retrouvons pas démunis de tout et livrés à nous-mêmes. Le premier souhait du Jésus ressuscité lorsqu’il retrouve ses disciples est la Paix. C’est elle qui assure la tranquillité du cœur par la certitude d’une présence et d’un soutien.

Ensuite, chacun reçoit l’Esprit à sa mesure, sa capacité : les langues de feu : belle image !! Cela pour partir, affronter, tenir, comprendre, inventer, porter la Bonne Nouvelle.

Ainsi, elle est parvenue jusqu’à nous, aujourd’hui.

Plus que jamais, nous avons besoin de ces « langues de feu » dans ce monde que nous ne retrouvons pas comme avant.

En ce temps où nous nous affrontons à des questions difficiles, à des avenirs incertains, à des perspectives angoissantes, concernant la vie, la santé, le travail, la paix, la planète, l’Église…

Aucun domaine ne peut prétendre rester intact !

« Que faire ? Comment faire ? Que va-t-il se passer, ? Où allons-nous ? », nous ne parlons , en ce moment, que sur le mode interrogatif !

Nous sommes heureux de nous retrouver aujourd’hui autour du Seigneur, dans nos églises.

N’oublions pas pourtant ce qui a été vécu, tenu, promu, pendant ces jours, par nous, par d’autres, souvent au prix d’efforts et de sacrifices.

Prenons en compte ce qu’il nous été donné de vivre, de susciter, de réaliser dans notre vie personnelle, dans notre vie de foi, dans notre entourage, dans notre commune, dans notre paroisse…

Dans nos célébrations retrouvées, pensons à l’offrir, à en rendre grâce.

L’Esprit, dans ses dons et dans ses fruits était déjà à l’œuvre.

Et peut-être que nous ne le savions pas.

Contents de pouvoir de nouveaux être ensemble, n’oublions surtout pas les autres :

ceux qui n’ont pas pu venir à cause des risques ; ceux dont l’avenir est incertain et sombre ; ceux qui n’ont pas repris leur travail, ceux pour lesquels ce ne sera plus comme avant…

 

Que l’Esprit saint renouvelle en nos communautés et dans notre paroisse la confiance et l’espérance.

Que l’Esprit de lumière, illumine notre Église en ses quatre clochers et lui donne un nouvel élan pour vaincre ses incertitudes.

Esprit d’amour, aide-nous à aimer de tout notre cœur et en vérité là où nous sommes attendus, particulièrement dans ces temps et situations difficiles.

Esprit saint, toi le feu venu du ciel,

embrase-nous.

 

Père Dominique Sentucq

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article