Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« JESUS EST PRESENTE AU TEMPLE SELON LA COUTUME JUIVE »

Nous arrivons à un point culminant des deux premiers chapitres de saint Luc. Dans un cadre qui évoque le judaïsme (purification, présentation de l’enfant, Temple de Jérusalem, attente du Messie, insistance sur la loi mentionnée cinq fois, c’est le peuple juif qui rencontre, au lieu par excellence où doit s'exprimer sa foi (le Temple), l'objet de son espérance. Mais l'ombre du rejet de Jésus se profile déjà. Selon la législation d’Israël, telle était l'offrande des pauvres. C'est par les petits et parmi eux que s'accomplit l’œuvre de Dieu. Anne et Siméon par exemple, ne sont pas des personnages en vue dans leur milieu ; ils sont d'humbles et pieux croyants qui attendent le salut de Dieu.

Les paroles et le chant de Siméon sont rapportés par Luc, qui tient à nous rappeler très tôt la vision universaliste de Jésus, selon laquelle Dieu veut sauver tous les hommes quelles que soient leurs différences de langue, de race, de culture ou de nation. Le Christ donné au peuple d 'Israël devait devenir, dans l'intention divine, la lumière du monde. La triple mention de l'Esprit indique la source de la confession christologique. En effet, après les récits qui émerveillaient, puis invitaient à réfléchir en son cœur, vient une prophétie qui reprend et formule l'expression de foi alors vécue. Israël s'est divisé au sujet de la révélation du Christ : Jésus fut comme un glaive qui divisa le peuple . Ce drame du premier siècle est celui de tous les siècles, car tous doivent prendre position par rapport à Jésus. La décision de chacun révèle le fond de son cœur et détermine le jugement qu'il subira. Tout croyant qui a opté pour Jésus souffre du refus que d'autres hommes réservent à Jésus. Déjà Marie connut cette souffrance.

L’obéissance (la foi sera définie comme une obéissance) caractérisait Joseph et Marie.La servante du Seigneur se soumettait aux volontés de Dieu. Jésus son Fils allait vivre dans dans un bourg insignifiant d'une Galilée méprisée . Il croîtra parmi les humbles. C’était la sagesse de Dieu, celle qui conçoit et réalise le plan du salut. Allons à la rencontre de Jésus, présentons lui nos misères, nos souffrances, nos divisions et nos maladies ; mais aussi nos espérances

 

Abbé Gilles Béranger MABOUNDA

4Eme DIMANCHE ORDINAIRE : PRESENTATION DU SEIGNEUR

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article