Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« LA PARABOLE DU RICHE ET DE LAZARE »

Dans la ligne de la tradition biblique selon laquelle nul n'est propriétaire de ce qu'il possède, l’évangéliste fait du détachement des biens terrestres une exigence incontournable de la vie des disciples du Christ. En effet dans la communauté idéale, il n’y a pas de pauvres, parce que les riches partagent leurs biens avec les indigents.Cette parabole met en scène deux hommes dont l'un est riche, l'autre pauvre, mais sans qualifier le premier de «  mauvais », et l' autre de « bon ». Le riche n'a rien fait de mal:il n'a pas vu le pauvre « couché devant le portail de sa maison, couvert de plaies »sans personne pour lui donner fùt-ce seulement les miettes qui tombaient de la table abondamment pourvue dressée dans la maison du riche. Et voilà ce qui est grave. A sa mort, le riche n'a rien dans les mains. Le pauvre, lui, est accueilli par Dieu son secours.

 

En écoutant cet Évangile, chacun est mis devant le miroir de sa vie de chaque jour pour voir quel est son regard sur l'autre surtout les plus démunis, les exclus de la société afin que notre vie devienne de plus en juste et fraternelle, en gardant le commandement du Seigneur : la charité envers tous, surtout les pauvres. Demandons au Seigneur la grâce du détachement des biens matériels qui parfois nous aveuglent devant la souffrance de l'autre et nous empêchent de marcher à la suite du Christ « Humble et pauvre parmi les pauvres »

ABBE GILLES BERANGER MABOUNDA.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article