Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TROUVER FORCE DANS SA MALADIE PAR L'ONCTION DES MALADES

Les Evangiles mettent bien en valeur la sollicitude du Seigneur envers tous ceux qui sont atteints par quelques maladies.

Il en fait même un signe privilégié de la venue du Royaume.

Le geste d'imposer les mains aux malades fait partie de la mission confiée par le Seigneur aux douze Apôtres et aux disciples.

L'Apôtre Jacques demande aux « anciens » (responsables de communauté) de prier pour le frère malade après lui avoir fait une onction d'huile au nom du Seigneur (Je 5, 14).

L'onction des malades est un sacrement de l'Eglise. Il consiste en :

  • une imposition des mains faite par le prêtre,
  • une prière inspirée par la foi : la communauté confie les malades au Seigneur souffrant et glorifié pour qu'il les sauve et les relève,
  • une onction sur le malade avec l'Huile sanctifiée par la bénédiction de Dieu faite par l'Evêque lors de la messe chrismale.

Qui peut recevoir ce sacrement ?

Les personnes atteintes par l'âge et la maladie ; celles qui sont touchées dans leur corps, leur esprit et leurs forces.

  • personnes qui ont besoin de force et d'aide pour lutter contre le mal,
  • personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup même si aucune maladie grave n'a été diagnostiquée,
  • avant une intervention chirurgicale, il peut également être donné si la cause de cette intervention est une maladie grave.

Ce sacrement peut être donné plusieurs fois.

A chaque personne d'apprécier si son état de santé entraîne une situation difficile telle que pour la vivre, elle a besoin de nouvelles forces.

Il est souhaitable d'en parler à un prêtre pour discerner.

Quelles grâces donne ce sacrement ?

Par l'Esprit Saint, il donne à la personne qui le reçoit :

  • de retrouver une nouvelle confiance en Dieu,
  • de garder courage pour lutter contre la maladie, résister à la tentation du désespoir, assumer ses tâches,
  • d'être en paix devant ses angoisses,
  • de continuer à assumer ses tâches et faire du bien,
  • de retrouver la santé selon ce que Dieu veut.

Témoignage d’un nommé Christophe : « C’était une démarche que je n’avais jamais imaginé entreprendre un jour ! Pourtant ce jour-là, j’ai ressenti très fort en moi l’envie d’aller demander l’aide de Dieu…Comme un appel !

Le jour de la célébration, j’ai éprouvé un réconfort intense à découvrir que nous étions plusieurs à partager cette demande. Je me sentais moins seul comme au sein d’une famille autour d’un Père. J’entendais au fond de moi ce désir d’espérer et d’oser demander la guérison. J’ai compris que cette épreuve était aussi un passage et que bien des choses positives pouvaient encore arriver. Une douceur nouvelle m’envahissait et c’était tellement rassurant d’être aimé pour que ce que je suis devenu aujourd’hui. Dieu guérissait mon cœur et ne m’avait jamais oublié ! Il fallait simplement accepter de tourner une page pour en ouvrir une autre, avancer en lui tenant la main. Ma confiance en Dieu, c’est oser croire qu’un avenir peut encore advenir pour moi »

« N..., par cette onction sainte, que le Seigneur, en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l'Esprit Saint ;

Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu'il vous sauve et vous relève. » (Prière du rituel de l'Onction des malades.)

Père Dominique Sentucq.

Edito 24 mars 2017

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article