Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De la prévenance ou sollicitude du vrai et du bon Pasteur

Qu’il est d’une remarquable sublimité renforcée par  la beauté estivale,  période aussi bien  de repos, de répit, de divertissement, de méditation, de recueillement, de ressourcement spirituel, que du retour à l’intériorité ;

 l’écho que produit dans la vie de foi la liturgie de la parole de ce seizième dimanche du temps ordinaire B.

Amour et tendresse, bonté et compassion s’entrecroisent comme engrais évangéliques  parsemant et nourrissant  en profondeur la semence constituée par ce temps de repos, moment propice pour reprendre à la source divine, des forces nouvelles.

Elle articule harmonieusement avec éclats et fortes précisions par l’effet de la coïncidence -loin s’en faut- plutôt et plus exactement celui de la Providence, la thématique de la prévenance ou de la sollicitude divine.

Tout en définissant le cadre du repos à ses apôtres dans la liesse et l’allégresse de la victoire remportée au cours de la mission à eux confiées, Jésus affirme :

Venez à l’écart dans un endroit désert et reposez- vous un peu.

Ce fut donc à l’issu d’une mission apostolique réussie que  Jésus à l’instar de la table de la Parole, plus spécifiquement de l’évangile du traditionnel quatrième dimanche de Pâques, déploie derechef sous le regard admiratif de ses apôtres au cœur de l’évangile du jour,  le contenu de sa mission.

Il s’agit d’Etre Témoin de la prévenance et de la sollicitude divine  à l’égard de l’humanité.

Telle est la mission assignée au vrai et bon pasteur, au bon et vrai Berger qu’il incarne au milieu des siens et qu’il nous convie à en être les hérauts davantage à travers les actes de part la grâce baptismale.

Par le prisme de la métaphore du pasteur et du berger dans son agir plein de soins et de protection relevés,  l’émerveillement des brebis atteint sa plénitude. En nous rassemblant de même au cœur de cette Eucharistie nous nous inscrivons dans la dynamique d’un lieu de repos idéal pour repartir renouvelée et couronnée de la prévenance ou sollicitude du vrai et bon pasteur pour en devenir désormais de bons et de vrais témoins.

Daigne le Vrai et le Bon pasteur nous en obtenir la grâce, Amen !

Abbé Irénée FAGNON

Edito 22 juillet 2019

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article