Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JESUS VIENT NOUS GUERIR

Il y a deux sacrement de guérison :

  • le sacrement du pardon et de la réconciliation. Il y est peu recouru dans notre paroisse ! A croire  qu’il n’y a pas de pécheurs . Comment en susciter le désir ? On en parlera en temps de Carême.
  • l’autre est le sacrement des malades, ou Onction des malades
  • L’Evangile d’aujourd’hui nous montre particulièrement le  Christ  venu guérir et sauver ceux qui étaient malades. C’est une constante dans son ministère.

Il en fait même un signe privilégié de la venue du Royaume.

Le geste d’imposer les mains aux malades fait partie de la mission confiée par le Seigneur aux disciples.

L’Apôtre Jacques demande aux « Anciens » (responsables de communauté) de prier pour le frère malade après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur (Jc 5,14).

 

L’onction des malades est un sacrement de l’Eglise : il consiste en :

  • une imposition des mains faite par le prêtre
  • une prière inspirée par la foi : la communauté confie les malades au Seigneur pour qu’il les sauve et les relève.
  • une onction sur le malade avec l’Huile sanctifiée par la bénédiction de Dieu faite par l’Evêque lors de la messe chrismale.

 

Qui peut recevoir ce sacrement ?les personnes atteintes par l’âge et la maladie ; celles qui sont touchées dans leur corps, leur esprit, leurs forces

  • les personnes qui ont besoin de force et d’aide pour lutter contre le mal,
  • les personnes âgées dont les forces déclinent,  même sans maladie grave
  • les patients avant une intervention chirurgicale.

 

Ce sacrement peut être reçu plusieurs fois.

Chaque personne appréciera si son état de santé entraine une situation difficile telle que pour la vivre elle a besoin de forces.

Pour discerner, elle pourra se faire aider par un prêtre.

 

Quelles grâces donne ce sacrement ?

Par l’Esprit saint, il donne à la personne qui le reçoit :

  • de retrouver une nouvelle confiance ne Dieu,
  • de garder courage pour affronter sa maladie, résister à la tentation du désespoir,
  • d’être en paix devant ses angoisses
  • de continuer à assumer ses tâches et faire du bien
  • de retrouver la santé selon ce que Dieu veut.
  • en outre « s’il a commis des péchés, ceux-ci lui seront remis » Jc 5,15 (Rituel).

 

« N..., par cette onction sainte, que le Seigneur, en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l’Esprit saint, ainsi, vous ayant libéré de tout péché, qu’il vous sauve et vous relève » (prière du rituel de l’Onction des malades).

 

Père Dominique Sentucq

 

Le Sacrement des malades sera donné à Arcangues le Dimanche 25 Février durant la messe de 11h. Merci de bien vouloir s’inscrire.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article