Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’aujourd’hui de Dieu pour Zachée 

La parabole évangélique de ce jour nous révèle que  la mesure de l’amour de Dieu pour l’homme constitue cet amour sans mesure allant à la recherche de tout homme quel qu’il soit.

C’est le mystère du Dieu Amour qui ne juge pas mais relève le pécheur, l’oriente vers l’Unique et nécessaire Bien.

Cette démesure de l’amour divin va à la rencontre du collecteur d’impôts de Jéricho, le  publicain Zachée et le renouvelle autrement dit le ressuscite.

Mais auparavant, le désir de Dieu, aux motivations inconnues,  manifesté par Zachée mérite d’être relevé. Une curiosité, une insatisfaction, un doute…peuvent constituer en nos vies un déclique fort  pour ardemment désirer faire chemin avec  Dieu.

Dès lors prendre  de la hauteur  s’impose à nous tel  le décor dressé par Zachée dont le nom signifiant « pur » et qui  contraste très fortement avec sa  profession de collecteur d’impôts c'est-à-dire « d’impur » aux yeux du peuple.

En le sortant de son anonymat et en s’invitant chez Lui, nous réalisons avec bonheur que

Dieu n’attend point que nous soyons saints ou parfaits d’abord avant de venir nous visiter.

L’assoiffé de Dieu à son tour ouvre largement plus que  les portes de sa maison, celles de son cœur à Jésus qui y entre et l’inonde  de sa miséricorde et de son amour.

Rencontre inattendue mais salvatrice  pour Zachée qui découvre enfin le Bien Véritable.

Désormais s’ouvrira pour lui une nouvelle vie, toute heureuse dont les marques sont : la justice et la charité.

A l’instar de Zachée, le Christ s’invite chez toi aussi en ce jour.

Pas de crainte, confiance et accueille-Le.

C’est l’aujourd’hui de Dieu dans ta vie !

Abbé Irénée FAGNON

Editorial du Dimanche 30 Octobre 2016

L’aujourd’hui de Dieu pour Zachée 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article