Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En Communion priante avec l’Eglise Souffrante

Après avoir célébré hier avec beaucoup de ferveur  la communion  de tous les saints représentée par l’Eglise triomphante, l’Eglise pérégrinante (Eglise militante) c'est-à-dire celle encore en marche sur cette terre fait tourner nos regards dans la prière vers tous les fidèles défunts.

Démarche de grande sollicitude, la prière pour les défunts fait partie des plus anciennes traditions chrétiennes que l’Eglise a conservée jusqu’à nos jours.

Elle manifeste le témoignage d’affection que nous leur portons car la solidarité qui nous unit dans le Christ à nos défunts franchi largement la séparation de la mort.

Cet agir est sous-tendu par la foi en la résurrection des morts explicitée par l’Evangile :

Que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour (Jn6, 39).

Fort d’une telle assurance, soulagement et quiétude s’emparent tout de même quelque peu du chrétien confronté à la réalité de la mort.

Ainsi donc en attendant que le Seigneur soit venu dans sa majesté, accompagné de tous les anges (Mt25, 31) et que, la mort soit détruite, tout lui ait été soumis (1Cor15, 26-27), les uns parmi ses disciples continuent sur la terre leur pèlerinage,

d’autres, ayant achevé leur vie, se purifient encore : Eglise souffrante; d’autres enfin, sont dans la gloire contemplant dans la pleine lumière . (LUMEN GENTIUM 49)

Etant profondément liée à la solennité de Tous les Saints qui est toute festive, la commémoration des défunts reste quant à elle marquée par la dimension de compassion et de vive espérance pour ceux qui étant passés par la mort souffrent avant de jouir du bonheur paradisiaque. Si les jolies fleurs qui ornent merveilleusement nos cimetières ces jours-ci traduisent notre degré élevé d’attachement pour nos défunts,  chaque eucharistie célébrée en leur intention l’est davantage.

Car elle nous fait contempler l’œuvre rédemptrice  du Christ à travers laquelle nous sommes sauvés.

Prier pour les défunts en état de purification demeure une œuvre de foi, d’espérance et de grande charité chrétienne.

Accorde Seigneur à tous les défunts  le repos éternel et fais briller sur eux la lumière sans déclin, qu’ils reposent en paix,

Amen !

Abbé Irénée FAGNON

Editorial du Mercredi 02 Novembre 2016

 

 

En Communion priante avec l’Eglise Souffrante
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article