Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'amour du Christ nous porte

 « Si vous m’aimez, vous serez fidèles à mes commandements ».

Telle est la recommandation insistante que Jésus fait à ses disciples au moment des les quitter.

« Si vous m’aimez ».. :  voilà la condition indispensable pour être sûr de lui être fidèle.

Il s’agit avant tout d’aimer Jésus pour mettre en œuvre ses commandements qui se résument à celui-ci :

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ».

Mais sur ce point, comment sur tant d’autres, nous mesurons nos faiblesses.

Alors que faire pour ne pas nous décourager ?

Avant tout, ne pas oublier que c’est d’abord Jésus qui nous aime.

Il nous a aimés le premier. Il nous précède en tout.

Il nous  faut donc accueillir son amour et nous en laisser imprégner

pour devenir capables à notre tour d’apprendre à nous aimer les uns les autres.

En vue de cette tâche, Jésus ne  nous laisse pas « orphelins », démunis.

Il prie le Père de nous envoyer l’Esprit Saint, l’Esprit de Vérité.

C’est la force qui nous rendra capable d’aimer comme lui, dans toutes les fatigues et les difficultés.

C’est le « Défenseur » qui prendra notre parti dans toutes les oppositions et même les persécutions.

Ainsi l’œuvre de la Bonne Nouvelle ne s’arrêtera pas quoiqu’il arrive.

Dans la dispersion, suite au martyre d’Etienne, la mission a retrouvé son souffle.

Celle-ci est désormais l’œuvre de tous les chrétiens, et donc de la nôtre.

« Soyez toujours prêts à rendre compte de l’espérance qui est en vous »( Épître de Pierre).

 

Père Dominique Sentucq

Edito 6 MAI 2018

6e Dimanche de Paques

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article